FavorisNon classé

Les drones, une nouvelle vision de notre monde.

Les drones, une nouvelle vision de notre monde.

Qu’est-ce qu’un drone :
Dans le dictionnaire, un drone désigne un aéronef inhabité, sans pilote le plus souvent piloté à distance (télécommandé) mais peut parfois être autonome. Ses missions et son utilisation peuvent être variées.

Il faut savoir que l’usage premier des drones était militaire. Développés au cours des guerres, et utilisés dans les guerres contemporaines d’aujourd’hui. Que ce soit pour de la surveillance, de la reconnaissance du terrain pour les troupes ou pour des éliminations, le drone permet de remplir ces tâches tout en assurant la sécurité au pilote n’étant plus présent dans l’aéronef.

Un drone américain, en janvier 2016

Ce n’est qu’après que les drones se sont développés pour les civils que ce soit pour un usage professionnel ou pour le loisir. Il existe de multiples usages pour les drones civils :

  • Pour le loisir : des drones à des prix acceptables et dont l’utilisation est simple et accessible au grand public.
  • Pour la vidéo : en effet les drones d’aujourd’hui sont presque tous équipé de caméra. Les drones permettent d’avoir une nouvelle vision et de nouveaux plans dans les vidéos. Il existe même des drones plus grands et plus développé pour pouvoir soulever des cameras capables de porter des grosses caméra et donc de pouvoir filmer des documentaires ou des films de cinéma.

Et de nouvelles utilisations et usage sont crées tous les jours ou sont en cours de développement pour les années à venir. L’utilisation dans l’agriculture pour surveiller les champs, l’utilisation dans le bâtiment et la construction et la modélisation 3D d’infrastructure, la livraison de colis dans le monde, le sauvetage de vie en étant un soutien aux secours et à la police, pour les transports en commun. . .
Mais l’utilisation des drones reste encore très règlementée que ce soit pour les lieux d’utilisation étant donné que les drones sont accessibles à tout le monde. Leur application dépend de leur bonne connaissance par les pilotes, des moyens de contrôle et de sécurité mis en œuvre.
Dans mon article, je vais m’orienter dans les drones civils et plus précisément dans l’utilisation des drones pour les vidéos, le cinéma ou les publicités étant donné que c’est un domaine dans lequel j’aimerais me spécialiser. Les drones dans l’audiovisuel :
Comme je l’ai dit précédemment des drones de plus en plus performants et étant capable de supporter des charges plus lourdes comme des caméras 4k ou de cinéma. Donc de plus en plus de producteurs font appel à ces aéronefs pour filmer de nombreuses scènes.

Par exemple , c’est le cas dans Skyfall, le dernier James Bond de Sam Mendes avec la course-poursuite à moto sur les toits d’Istanbul filmée par un multi-rotor radio télécommandé à distance par un technicien.

Les plans aériens étaient avant filmés par des hélicoptères équipés de caméras, mais cela coûtait beaucoup trop cher et est beaucoup plus facile d’accès et comparé à l’utilisation d’un drone. Ils permettent aussi une meilleure sécurité des acteurs lors des plans rapprochés.
L’utilisation de drone dans le cinéma et les vidéos en général permet en grande partie d’obtenir des nouvelles perspectives spectaculaires sur les paysages, sur les scènes d’action, de sport. Ils ouvrent les possibilités de nouveaux plans dans des zones pas faciles d’accès en intérieur comme en extérieur. Le plus souvent les drones utilisés dans le cinéma sont des drones capables de supporter une grande charge, pour pouvoir avoir le choix d’embarquer différentes caméras pour le cinéma. Ils sont équipés de systèmes antivibrations et d’un stabilisateur pour la caméra pour avoir une image la plus propre possible.

Mais alors on peut se demander comment faire pour devenir pilote professionnel de drone, et si oui est-ce vraiment un métier d’avenir ?

Il faut savoir que les drones civils restent encore une innovation récente, et dont l’utilisation dans le cinéma, les pubs et les vidéos sont encore en développement. Mais devenir pilote de drone n’est pas aussi simple que ce que l’on pourrait le croire. Les drones étant soumis à une réglementation, on ne peut pas piloter un drone comme cela. En France, il n’y a pas de formation sérieuse dans le pilotage de drone, la meilleure école reste la pratique. Il y a quand même 2 formations qu’on l’on peut posséder :

  • La première formation est une formation théorique et pratique de pilotage dans un centre de formation afin d’obtenir une déclaration de niveau de compétence (DNC).
  • La deuxième formation est le brevet théorique d’ULM, car les drones sont considérés comme un aéronef et donc les règles et restriction s’appliquent aussi sur les drones. Cela permet aux professionnels de connaitre les lois de l’air et de savoir assurer la sécurité des personnes et des biens au sol.

Malgré une augmentation de l’utilisation des drones dans l’audiovisuel, le secteur ne recrute pas tellement. En effet avec ces nouveaux drones beaucoup ont saisit cette opportunité, mais dans le cinéma, il ne faut pas juste savoir piloter un drone, car il faut aussi avoir des connaissances dans la production audiovisuelle. Il faut savoir s’adapter aux contraintes de tournage et des exigences du producteur. Il y a donc beaucoup d’opérateurs qui on mit la clé sous la porte, ce sont les pros de l’image ayant acquis des connaissances dans les drones poursuivent dans ce domaine.
Le marché du drone reste toujours une nouveauté qui continue à se développer que ce soit dans le cinéma mais aussi dans d’autre secteur. Les innovations dans ce domaine n’en finissent pas et nous risquons encore d’être surpris dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *